Découvrir la thalassothérapie : ce que c’est et pourquoi c’est bon pour la santé

La thalassothérapie repose sur le principe que l'eau de mer et le plasma humain sont très similaires : lorsque le corps est immergé dans de l'eau de mer tiède, il absorbe les minéraux et les oligo-éléments dont il a besoin à travers les pores de la peau, rétablissant ainsi l'équilibre là où il y a des déséquilibres.

L’hydrothérapie est un système de traitement très ancien basé sur les stimuli que l’eau offre au corps humain : ceux-ci peuvent être mécaniques (en fonction de la pression ou de la friction plus ou moins forte exercée sur la peau) ou thermiques (liés aux différentes températures de l’eau).

Dès l’époque de la Grèce classique, Hippocrate recommandait des cures d’hydrothérapie pour le bien-être du corps et de l’esprit, tandis que dans la Bible et l’Évangile, l’eau est mentionnée comme un moyen de purification. Les Égyptiens, les Grecs, les Romains et les Phéniciens ont construit des temples près des sources d’eau chaude et froide afin d’exploiter leurs propriétés thérapeutiques et curatives. Les hammams étaient des lieux où l’on venait soigner le corps et où l’eau était une source sacrée de force et de beauté. Ce n’est certainement pas un hasard si cet élément apparaît dans toutes les cultures à travers les mythes et les légendes, au même titre qu’un élément presque divin : il suffit de penser à Vénus, déesse de la beauté, émergeant de l’écume des vagues, ou à Achille rendu invulnérable après une immersion dans les eaux marines, et à son talon, seul point vulnérable du héros mythique à ne pas avoir été baigné dans les eaux miraculeuses.

Découverte de la thalassothérapie

Parmi les thérapies liées à l’eau figure la thalassothérapie (du grec thalassa, mer, et therapia, soigner). Basé sur les bienfaits de l’eau de mer et du climat, il a été inventé en France au XIXe siècle. C’est en Bretagne, à Boulogne-sur-mer, que fut fondé en 1800 le premier centre officiel d’utilisation thérapeutique de l’eau de mer : on y soignait la dépression et l’arthrite, mais aussi la gastro-entérite et d’autres maux plus ou moins importants, grâce à un mélange d’eau de mer diluée (le “plasma de Quinton”) qui, bu ou injecté sous la peau selon les besoins, promettait des miracles. Une vingtaine d’années plus tard, la thalassothérapie commence à se répandre en France, grâce notamment à la passion d’une femme amoureuse de la mer, la duchesse de Berry, nageuse intrépide et passionnée, qui fait ouvrir un établissement de bains chauds à Dieppe, en Normandie, où naît la mode des “bains de mer”. Puis, en 1865, le Dr La Bonnardière invente le terme de thalassothérapie, désignant une cure qui met l’accent sur l’utilisation de l’eau, mais pas seulement de l’eau, aussi des algues et du sable, et surtout du climat marin.

Thalassothérapie: Un élixir de santé

L’eau de mer est un concentré d’oligo-éléments et de minéraux. Il contient en effet, selon la zone et la proximité des estuaires, les 92 sels connus dans la nature, en particulier le chlorure de sodium – l’élément principal -, le magnésium, le calcium, le potassium, le brome et l’iode. Un mélange exceptionnel qui en fait un élixir de santé complet. Sur la peau, il possède des propriétés nettoyantes, anti-inflammatoires et bactéricides grâce à la présence de soufre, de cuivre et de sodium ; c’est pourquoi il est recommandé aux personnes souffrant de troubles dermatologiques tels que le psoriasis, l’eczéma ou certains types d’érythèmes. De plus, en stimulant la microcirculation, il a un effet normalisant sur le ph de la peau. Les pores de notre peau au contact de l’eau se dilatent et permettent ainsi le passage de précieux oligo-éléments, qui sont lentement libérés dans la circulation lymphatique et sanguine, corrigeant ainsi les déséquilibres. Les algues, avec leur pouvoir antibiotique, antiviral et bactériostatique, font le reste.

Depuis le 19e siècle, la médecine a fait de grands progrès, mais il est encore universellement reconnu qu’elle est bénéfique pour combattre, comme mentionné, les maladies de la peau, mais aussi pour améliorer la respiration, réduire les douleurs arthrosiques, faciliter la circulation sanguine et soulager les états d’anxiété et de dépression. En outre, l’air marin atomisé par les vagues est riche en iode, ce qui stimule le métabolisme et l’aide à brûler les graisses excédentaires. En Italie, on a l’embarras du choix : tout le long de nos côtes et même dans les villes éloignées de la mer, grâce aux nouvelles technologies, on trouve des centres d’excellence en thalassothérapie, mais le centre le plus important du bassin méditerranéen se trouve à Essaouira, au Maroc. Des vacances dans un centre de thalassothérapie peuvent donc être une alternative gagnante aux habituelles vacances de printemps.

Outre l’eau, des substances précieuses peuvent également être apportées à l’organisme par les algues, qui ont un pouvoir antibiotique et bactériostatique, les argiles, les boues, le sel ou le sable.La thalassothérapie se pratique dans des établissements situés à proximité de la mer, souvent dans des piscines ou des douches spéciales, en faisant des bains de pieds et des promenades dans des baignoires ou des exercices en immersion dans l’eau et des massages. L’eau est généralement utilisée à une température tiède, autour de 25° ; si l’eau utilisée a une température supérieure à 30°, on parle de balnéothérapie, qui a un effet bénéfique sur le système circulatoire.

La thalassothérapie est généralement indiquée pour les adultes et les enfants, même pour les femmes enceintes, pour lesquelles il existe des cours et des traitements spécifiques pour les nouvelles mères, assistés par des enveloppements et des régimes. Elle est notamment indiquée pour les personnes souffrant de maladies de la peau, telles que le psoriasis, la dermatite, l’eczéma, l’érythème ; de maladies respiratoires, asthme, catarrhe, sinusite, pneumonie ; de maladies circulatoires, d’états chroniques et dépressifs.La thalassothérapie est à éviter pour les personnes souffrant de maladies affectant le système nerveux, telles que l’épilepsie et l’hystérie.Les bains d’eau froide sont déconseillés aux personnes souffrant de troubles cardiovasculaires

Edición Santé - admin

À propos

Le temps en France

Le temps qu'il fera demain dans votre ville, avec des mises à jour en temps réel.